Après le succès de l’édition 92, Dorothée et son Club renouvellent le Noël de l’Amitié en 1993, dans un format quasi identique, et invitent à un nouvel élan de solidarité envers les plus démunis, avec le souhait qu’aucun enfant ne passe Noël sans recevoir un cadeau.


Cette année, l’émission est programmée le vendredi 24 décembre, matin et après-midi, en direct de la Plaine St-Denis.

Pour rappel, les cinq animateurs sont partis enregistrer les émissions des vacances dans le village d'Auris-en-Oisan quelques jours auparavant. Elles sont diffusées depuis l'avant-veille, le mercredi 22 décembre. Il y est expliqué qu'ils font un "retour rapide" sur Paris pour cette grande journée spéciale. Les 3 Héros abandonnent donc auberge et animaux durant quelques heures...

 

Au préalable, la production, sous la coordination d’Aliette Pol, a contacté les multiples entreprises susceptibles d’offrir des cadeaux et commencé à en récolter le plus possible. Une bande-annonce a ainsi été diffusée dans les semaines précédentes pour relayer cet appel auprès des fabricants et les animateurs ont invité, dans le Club Do’ et Des Millions de Copains, les mêmes éventuels donateurs à se manifester via un numéro de fax spécial. Afin aussi de soutenir et promouvoir l'opération 10 millions d'étoiles, une bande-annonce a été comme l'an dernier largement diffusée.



Du côté réglementaire, la production s’est une nouvelle fois rapprochée du CSA début décembre, afin de l’assurer du respect des recommandations édictées l’an passé concernant la présence des fabricants de jouets en plateau et l’interdiction de citation ou de visuels de cadeaux. Elle s’engage à éviter tout débordement publicitaire. Elle a également formalisé mi-décembre auprès de TF1 ces engagements et le déroulé entier de l’émission et enfin lui a communiqué les noms des sociétés, des associations et des intervenants. La chaîne et sa filiale TF1 Publicité ont également sollicité, comme l’année précédente, les entreprises et annonceurs avec lesquels ils travaillent pour qu’ils participent à l’opération.

Concernant les cadeaux offerts, à la différence de la session 92, lors de laquelle était donné le bilan dès le début de l'émission, la production a opté pour un "storytelling" tout au long de la journée avec un nombre croissant au fil des heures pour créer un enjeu à suivre, celui du record à battre. Même si, comme en 92, le total des cadeaux est connu par la production avant le démarrage de l'émission. De fait, la citation de la liste complète des fabricants donateurs sera aussi concentrée sur cette même journée du 24 décembre et non étalée sur les émissions antérieures. Et puis pour cette année 93, l'opération On pense à toi, mettant en lumière les enfants hospitalisés, n'est pas renouvelée dans l'émission alors qu'elle existait depuis 1987.

Forte de son expérience de 1992, et d’une année entière de Des Millions de Copains, Dorothée et son équipe caressent l’espoir de dépasser le record de dons : 60 710 cadeaux.





"Et voici pour le plus beau Noël de l'Amitié, un Club Dorothée exceptionnel..."



Le générique et la voix de Jacky ouvrent cette matinée du 24 décembre. Dorothée souhaite la bienvenue aux téléspectateurs. Les lève-tôts ont eux déjà eu l’occasion de la voir dans le journal du matin de TF1 présenté par Jean Offredo aux alentours de 7h10.

Lors de ce duplex elle a participé au lancement de l’opération 10 millions d’étoiles qui sera le fil rouge tout au long de la journée sur TF1 et dans le Club Dorothée.

Une heure trente plus tard, le public la retrouve dans le décor d’un salon chaleureux et aux couleurs de fêtes, où les bougies du Secours Catholique brillent déjà autour de l’animatrice (dans ce salon on peut d’ailleurs distinguer la porte d’entrée du décor de la sitcom Le Miel et les Abeilles).

Dans cette première séquence, Dorothée décrit le déroulement de la journée, en se baladant dans les deux autres décors de l’émission : les deux petits salons de réception des invités issus des entreprises et associations caritatives, et le “QG” minitel, où la table du Club Dorothée a été réquisitionnée pour accueillir les minitels et les vedettes AB. Derrière eux, des murs colorés arborent le logo du Club Dorothée. Des décors différents de l'année précédente mais dans une configuration identique, à trois faces, le salon d'accueil de Dorothée sur la gauche, les petits salons des invités au centre et le QG sur la droite, en face du salon de Dorothée.

Ce Club Dorothée spécial se découpe comme l’an passé. Entre chaque série, une séquence de 10 minutes environ est réalisée en plateau sur un modèle inchangé : une introduction de Dorothée (1 à 2 minutes), la donation des cadeaux par certains des fabricants accueillis par Jacky et Patrick (2 minutes 30), Corbier reçoit quant à lui le ou la représentante d’une des associations caritatives qui seront en charge de les distribuer (3 minutes), un point sur l'opération des bougies avec Dorothée et Mr Cadeau en duplex de SVP (1 minute), enfin la lecture des messages reçus via minitel avec Dorothée et les comédiens des sitcoms AB (3 minutes). Le lancement des séries est quant à lui assuré par les 3 animateurs masculins. L'émission du matin est composée 5 plateaux entrecoupés de 4 séries.

A noter qu’Ariane est absente de ces émissions en direct car en congé maternité (mais elle est bien présente sur les émissions de vacances du reste de la semaine).


 


Le premier chiffre de la matinée est celui des cadeaux déjà récoltés par la production en amont de cette journée spéciale : 31 576 dons ont déjà été effectués. Jacky et Patrick invitent à nouveau les fabricants à les contacter via le numéro de fax, Dorothée en profite pour préciser que ce numéro est un numéro sérieux et que les plaisantins peuvent se passer de l’utiliser et de bloquer la ligne, message qui sera réitéré par Patrick dans la matinée. Corbier annonce de son côté la liste de toutes les associations qui sont partenaires du Noël de l’Amitié cette année. Le second chiffre marquant est le nombre de bougies déjà vendues : 100 000. Le record à battre est 3,5 millions, en 92. Quelque peu perdue dans ses fiches, Dorothée en oublie presque de joindre Mr Cadeau qui est en poste à SVP, celui-ci avait "pourtant promis de ne pas chanter". SVP est la plate-forme téléphonique mise en place pour 10 millions d’étoiles, et qui mobilise 260 bénévoles pour renseigner les téléspectateurs sur où et comment se procurer les bougies, ainsi que sur les actions du Secours Catholique. Le président de l'association, Denis Viennot vient d'ailleurs lui-même au côté de Dorothée afin de rappeler le principe de l'opération.



Il y a des traditions au Club Dorothée, et au Noël de l’Amitié en particulier. La difficulté pour Dorothée à donner des chiffres et à prononcer le mot association en est une, tout comme le fait de se perdre dans ses fiches ! Mais comme elle le dit si souvent : “ça c'est l'émotion, vous me connaissez par cœur”.  Autres faits notables dans cette matinée : la représentante de la marque de vêtements Catimini a malignement contourné l’interdiction d’apparition de marque en portant un t-shirt avec son logo (en plateau 2). Récurrente, la question de Corbier aux représentants des associations caritatives : “me promettez-vous que vous distribuerez tous les cadeaux que vous recevrez ?” est symbolique de la volonté de garantir leur engagement et d’assurer les téléspectateurs du sérieux de l’opération.

Côté AB, c’est la première apparition de deux des vedettes de la série Les Filles : Hélène Le Moignic et Thierry Redler, alors que la série a démarré avec succès le lundi 20 décembre sur TF1. Thierry Redler, dont l’émotion est assez palpable en lisant les messages de solidarité des enfants.

On remarquera aussi la prévenance de Babsi qui demande à Dorothée si ses répétitions (pour Bercy 94) se passent bien lors du premier plateau. C’est aussi l’humour des Musclés, Framboisier en tête qui apparemment n’est pas du matin (plateau 4) et qui, alors qu’est annoncée la diffusion de leur clip, propose dans un éclat de rire de la chanter en direct si les gens le souhaitent... ce que décline l’équipe ! Enfin, une des questions saugrenues reçues au standard SVP et rapportée par Mr Cadeau : où Hélène va-t-elle passer ses prochaines vacances ? Question capitale en ce jour de solidarité télévisuelle ! Par ailleurs la société AB Productions fait don cette année de 5000 coffrets 3 CD et, via ses filiales d'édition, de 5000 cassettes vidéo.



Le bilan en fin de matinée : à 11h30 juste avant de rendre l’antenne, le Noël de l’Amitié a d’ors et déjà dans sa besace 40 853 cadeaux et se targue de plus de 2186 connexions minitel. Concernant les bougies, 1,5 million d’unités ont été vendues et près de 4500 appels à SVP ont été passés.

 



Le programme fédère 200 000 personnes de moins qu’en 1992 cela représente 38,5% du public. Le Club Dorothée est toutefois largement en tête sur sa tranche horaire face aux Minikeums (875 000 personnes - 27,9% et 42,2 sur les 4-10 ans).

 


Côté habillage, le générique et les jingles en mode Noël (version boules et fond étoilé bleu) créés pour les émissions des vacances sont agrémentés de la mention "Noël de l'Amitié". Tout comme les bandeaux servant à donner les informations de téléphone et minitel. Un panneau spécifique a aussi été conçu pour donner les coordonnées des associations. Le plan sur les bougies sert quant à lui de support pour les jingles de lancement classiques et sera même utilisé en surimpression lors du déroulant anniversaire en fin d'émission.

 




Le Club Dorothée étant initialement prévu entre 16h45 et 17h50 pendant ces vacances de noël 93, la production et la chaîne ont convenu comme en 92 d'une grande après-midi pour cette émission exceptionnelle. Afin de rassembler un public largement familial, comme c'est le cas le mercredi après-midi, c'est une programmation de séries américaines qui a été choisie et les épisodes ont tous une thématique spéciale Noël. Elle remplace les séries Cannon, La Clinique de la Forêt Noire et le jeu Une famille en or.


Le Club Dorothée reprend l’antenne à 14h32, après la série Les Feux de l’Amour, pour la seconde partie du Noël de l’Amitié, toujours en direct.



Cet après-midi sera composé de 6 plateaux et 5 séries. Pour ce retour, Dorothée est accompagnée du parrain de l’émission : Carlos. Très à l’aise dans l’animation, il partage avec la cheftaine les lancements des deux premiers plateaux et incite à la mobilisation pour ceux qu’il appelle avec affection les “mômes”.

Carlos qui semble être bien complice avec Patrick Puydebat, se saluant d'un bout à l'autre du plateau. Le tournage du Réveillon Rock’n’Roll Show qu'ils ont co-animé ensemble quelques semaines auparavant et qui sera diffusé le 31 décembre suivant n’y est sans doute pas étranger.

Parmi les autres moments importants de cet après-midi, il faut rappeler le message de soutien et de solidarité de la part de la première dame, Danielle Mitterrand, ambassadrice de la fondation France Libertés. C’est d’ailleurs lors du même plateau (5) que sont battus les records de dons de jouets et de bougies vendues.

Le dernier plateau consacre un duplex avec le président de l’association Equilibre depuis Sarajevo, qui est depuis plusieurs mois le théâtre d’une guerre civile qualifiée de honteuse par le président de l’Unicef en plateau avec Corbier, Jacky et Patrick. Faute de temps, lors de ce dernier plateau Anne-Marie Michel, représentante du Secours Catholique ne pourra d'ailleurs pas présenter les actions de l'association. En cette fin d’émission, deux dons supplémentaires sont effectués : Denis Bortot, le patron d’AB Productions, vient remettre un chèque de 100 000 francs à destination des association caritatives, et la Fondation de France remet l’équivalent de 3 millions de francs de chèques services destinés à nourrir les familles les plus démunies.

Avant de rendre l’antenne, un dernier duplex est organisé avec le Puy-en-Velay et Jean Offredo d’où sera diffusée la messe de minuit sur TF1. Un duplex visiblement glacial sur place (pauvres enfants) et un peu trop long qui précipite quelque peu la fin de l’émission, sans générique et avec un au revoir très court. Enfin, il faut noter que l'émission a été émaillée de quelques problèmes techniques de liaison et de diffusion à TF1, le non démarrage d'un écran pub après Punky Brewter et la bande-annonce 10 millions d'étoiles ainsi qu'une interruption de l'image (mais pas du son) lors du plateau 4.

Sur une note plus légère, Jacky fera montre d’une certaine crainte face au bébé tigre ramené par le cirque Pinder. Toujours du côté d’AB, c’est aussi la venue de trois autres comédiens de la nouvelle sitcom Les Filles : Cécile Auclert, Christiane Jean et Gérard Vives. Parmi les invités atypiques à noter, sont aussi présentes Mme Soleil et Chantal Goya. Lors du dernier duplex avec Mr Cadeau, celui-ci remercie toutes les équipes de SVP, dont un certain Jean-Yves Cadeau dont il certifie qu’il n’est pas de sa famille.

 



 

Par ailleurs, comme le montre la bande-annonce avant le dernier plateau, Christophe Rippert, Julie Caignault, les jumelles Ever, Babsi et Anthony Dupray se produisent gratuitement pour un Méga Jacky Show à la Halle de la Villette à Paris, deux fois par jour, d’où leur absence sur le plateau cet après-midi. On peut d'ailleurs se demander qui présente le spectacle ce jour-là puisque Jacky est en direct dans l'émission... Dans les incontournables d’AB, Hélène est aussi absente de cette journée, sans raison apparente, ou en tout cas annoncée.





L'émission de l'après-midi rencontre plus de difficultés qu'en 92 en perdant 600 000 téléspectateurs mais elle avait commencé dès 13h45 après le JT de 13h, très puissante locomotive. La concurrence est intense sur France 2 avec le film Princess Bride juste après le journal (3,9 millions / 40%) et plus tard Mac Gyver (2,2 millions / 25,9%), avec Zorro à 15h45 sur France 3 (2,6 millions / 30,7%) et sur M6 à 15h30 avec Astérix le Gaulois (2,5 millions et 30,6 %), tous des programmes familiaux. A titre de comparaison, deux jours avant, le mercredi 22 décembre, avec autant de téléspectateurs, le Club Dorothée réalisait 35,8% d'audience soit 10 points de plus. Cannon, La Clinique de la Forêt Noire et le jeu Une famille en or réalisent eux habituellement entre 35 et 45% d'audience sur cette tranche.